Accueil » Comment préserver la relation amoureuse face à une maladie ?

Comment préserver la relation amoureuse face à une maladie ?

par Randy
277 vues
maladie

Lors de votre mariage, vous vous êtes promis de vous aimer pour le meilleur et pour le pire. Quand une maladie a alors touché votre partenaire et a entraîné un déséquilibre dans votre relation, vous vous êtes demandé comment y faire face. Ne vous en faites pas, ci-après vous trouverez quelques conseils que vous pouvez appliquer pour préserver votre vie de couple.

Conserver une vie intime et sexuelle

Au début de votre relation, vous ne vous êtes pas douté que les choses allaient être si difficiles. À ce moment-là, votre seule préoccupation était : votre partenaire est-il l’amour de votre vie ? Mais voilà qu’une maladie a frappé votre homme/femme après quelques années de vie commune. Vous vous sentez un peu perdu, car votre relation est désormais dissymétrique. La pathologie de votre époux/épouse a un impact sur votre vie sexuelle. C’est devenu difficile ou voire impossible d’avoir un rapport intime avec lui/elle. Cela est dû à la baisse de la libido suite à la fatigue et aux douleurs chroniques. Il se peut que les médicaments de votre mari lui causent aussi un dysfonctionnement érectile. Le stress et l’épuisement psychologique s’ajoutent à tout cela. Vous vous demandez alors comment réagir.

Notre premier conseil est d’en discuter avec votre partenaire. La communication est en effet le seul moyen vous permettant de faire évoluer les choses. Ensemble, vous devez parler de vos peurs et de vos attentes. Selon la maladie qui affecte votre partenaire, vous pouvez instaurer des conditions propices. Est-il possible de recourir aux services d’un kinésithérapeute pour soulager certains maux ? Quels seront les effets secondaires des traitements ? Que faut-il faire pour les alléger ? Pourquoi ne pas consulter un sexologue ?

Le second conseil qu’on peut vous donner est de rejoindre un groupe de discussion. Les proches des patients s’y rassemblent et proposent souvent des solutions. Vous n’imaginez pas le nombre d’alternatives fournies sur les forums. Certains couples peuvent vous proposer d’utiliser des jouets sexuels, car ils les ont testés et ont découvert que l’expérience est moins énergivore. Ce n’est là qu’un exemple de ce que vous pouvez essayer. Il y a tant d’autres choses à faire pour ne pas minimiser votre vie intime.

Aider le partenaire malade

Pour préserver votre relation malgré la maladie, vous pouvez aider votre partenaire. Tout d’abord, informez-vous sur la pathologie qui l’affecte. Plus vous en saurez sur la maladie, plus vous saurez ce que vous devez faire.

Ensuite, organisez-vous bien. C’est le seul moyen de composer avec les exigences liées au soutien de votre conjoint/épouse malade. Vous pouvez planifier les visites à l’hôpital, les médicaments à prendre, les courses, les tâches ménagères, etc.

En parlant de toutes les démarches à faire, pourquoi ne pas demander de l’aide ? Bien sûr, on ne parle pas ici de personnel médical qui vous accompagne déjà, mais des personnes de confiance disponibles. L’un de vos proches ou l’un de vos amis peut par exemple prendre vos enfants à l’école. C’est un vrai soulagement d’avoir quelqu’un qui vous aide. Vous ressentirez moins de solitude si vous avez un ami/une amie avec qui partager vos soucis passagers.

N’oubliez pas également d’accompagner votre partenaire malade. Vous devez être à ses côtés lors des consultations médicales, lors des examens et lors des traitements. Il peut être difficile pour lui de retenir les informations données par le médecin. Vous, vous serez là pour vous souvenir de tout ce qu’il faut faire. Vous serez également au courant du déroulement des analyses à réaliser et de la date à laquelle celles-ci auront lieu.

Enfin, vous pouvez aider votre compagnon/compagne malade à maintenir une certaine autonomie. Vous devez alors éviter de tout faire à sa place. Laissez-le effectuer quelques tâches au quotidien. Ainsi, sa capacité physique ne diminuera pas. Vous pouvez même le conseiller sur ce qu’il doit faire, mais ne faites pas de choix à sa place.

Facebook Comments

Articles connexes

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Politique de confidentialité & cookies